Finance conseil
Publié le 9 Mars 2016 à 10h00 - 1189 visites

Comment ne pas payer d'impôt sur le revenu en 2016

Votre facture fiscale portant sur vos revenus de l’année dernière a été salée ? Il est encore temps de réduire celle de l’année prochaine voire même ne pas payer du tout. Si vous projetez de faire des travaux de rénovation, optez pour des solutions peu consommatrices en énergie. Votre facture fiscale se verra donc allégée grâce au crédit d’impôt avec le simulateur impots (voir ici : simulation-impots.eu)

Soyez écolo !

Cette année, le régime du crédit d’impôt dans le cadre de la "transition énergétique de l’habitation principale" offre un avantage très intéressant. Il vous permet de diminuer votre facture en énergie et votre facture fiscale jusqu’à sa moitié. Changer vos radiateurs peut, par exemple, vous faire économiser jusqu'à 40% de la facture. Si à cela, vous ajoutez l'avantage que vos travaux peuvent être déduits de vos impôts sur le revenu 2016, il est temps d'en profiter pour faire quelques travaux de rénovation énergétique !
Cet avantage fiscal s’adresse aux propriétaires, locataires ou occupants à titre gratuit de leur résidence principale de plus de deux ans ; le crédit d’impôt s’élève à hauteur de 30% des dépenses d’équipement. Il est limité à 8000 euros pour une personne seule, à 16.000 euros pour des couples mariés ou pacsés sans enfant soumis à une imposition commune. Ces sommes sont majorées de 400 euros par personne à charge.

Pour quels travaux s’appliquent la réduction d’impôt ?

En principe, le montant de la réduction d’impôt est soustrait du montant de votre impôt à payer. Mais si elle est supérieure, vous perdez tout simplement la différence. Quant au crédit d'impôt

Il fait baisser le montant de votre impôt à payer. Il est plus avantageux que la réduction d'impôt dans la mesure où le fisc vous rembourse la différence si le crédit d'impôt est plus élevé que votre impôt. On trouve une multitude de travaux à réaliser pouvant entrer dans le cadre de ce crédit d'impôt. Toutefois, les équipements et les matériaux doivent répondre aux exigences de l’ouverture du crédit d’impôt. La réglementation impose de s’adresser aux professionnels agréés RGE (reconnu garant de l'environnement). Tous ces travaux se rapportent sur la transition énergétique et les équipements qui vont avec par exemple les équipements de chauffage, les matériaux d’isolation, les appareils de régulation de chauffage ; les équipements utilisant des énergies renouvelables ; les pompes à chaleur, etc.

Laissez votre commentaire à propos de cet article