Finance conseil
Publié le 10 Mars 2016 à 08h00 - 1000 visites

Investir en EHPAD : pour quel rendement ?

Les publicités sur les investissements en EHPAD sont très attirantes pour les particuliers par leur rendement et leur remise d’impôt affichés intéressants. Cependant, il existe des faces pas mises en évidence sur le retour de ce placement par rapport à la TVA et les entretiens. Cet article donne une idée du rendement réel. Et pour bien investir en EHPAD, nous vous conseillons de voir le site en complet.

D’abord les prix d’achat Hors taxes

Les prix des EHPAD dépendent de la proximité de grandes métropoles entre 120 000€ HT à 270 000€ HT. Plus l’établissement est situé à la campagne, plus le prix baisse. Les prix affichés sont toujours hors taxes puisque la location meublée permet d’obtenir le statut de LMNP ou LMP (Loueur Mobilier Professionnel ou non). Or le LMNP peut récupérer la TVA sur l’achat de ses biens immobiliers locatifs.
Ensuite le rendement hors taxes d’un investissement en EHPAD

Le rendement d’un investissement en EHPAD se calcule en HT et non pas TTC. Comme l’investisseur a la possibilité de récupérer la TVA, ce sera ensuite à partir de son loyer perçu avec le gestionnaire de la résidence qu’il se la fait rembourser. Selon un simple calcul pour un rendement de 5%, sur 180 000€ d’investissement HT, le rendement avant impôt et déduit du TVA (7%) est de 4.6% sans frais d’achat immobilier pour simplifier.

Pour vous assurer une durée de vie de revenu à très long terme, opter pour un exploitant de grande taille et expérimenté dans le domaine serait avisé, plus de chance d’écarter la faillite. Il est conseillé aussi de préférer les établissements dont le ticket d’entrée et la location sont raisonnables par rapport au revenu moyen d’un retraité, écartant dans ce cas d’éventuel plafonnement des loyers par l’Etat bien que pour le moment inexistant sur ce genre de segment.

Puis la fiscalité

L’investissement en EHPAD bénéficie d’un défiscalisation et d’une fiscalité des revenus locatifs spécifique :
En effet, le dispositif censi-Bouvard permet une remise d’impôt. Le régime du micro BIC, auquel est assujetti le LMNP lui donne droit à un abattement de 50% sur les loyers encaissés. Sur ses revenus locatifs annuels, la moitié seulement viendra s’ajouter à ses revenus. Or les revenus sont imposés par rapport au TMI de l’investisseur. Surtout s’il a un TMI élevé, le gain de la remise sera considérable. Il n’aura presque ou pas du tout à payer d’impôt.

Enfin, faire un bon contrat : les précautions à prendre

Pour bien investir dans un EHPAD, il faut définir d’avance celui qui va payer les charges (factures des taxe foncière, taxe de ramassage d’ordure, eau et électricité, gaz, …etc.). Ensuite, celui qui payera les entretien et les travaux (travaux de ravalement de façade, plomberie …etc.). Enfin, celui qui devra payer la mise à la norme des appareils médicaux.

L’idéal est de laisser l’exploitant s’occuper de tout cela et contracter pour ne faire que percevoir le loyer par l’exploitant.

Laissez votre commentaire à propos de cet article