Finance conseil
Publié le 24 Juillet 2015 à 10h00 - 1403 visites

Le Perp et la classe ouvrière

Le problème des classes ouvrières

La classe ouvrière a dû faire face, il y a quelques années, à une lutte pour la retraite face au patronat et au gouvernement. Ils ont en partie dénoncés des campagnes mensongères de la part des assurances vie et épargne retraite, et se sont senties dépouillés. Le Perp leur offre désormais une raison de recommencer à faire confiance aux plan épargne-retraite.

Le Perp : la solution pour les classes ouvrières

En effet, quel que soit le statut financier de la personne, que l’individu soit un travailleur ou un patron, le plan épargne-retraite populaire est rentable. Premièrement, les questions d’impôts ne constituent plus un problème car, sur les versements, l’épargnant bénéficie d’une réduction d’impôts jusqu’à 45%, et à chaque versements, l’impôt sr le revenu est immédiatement réduit.

De plus, le Perp est très accessible, et s’adapte à la situation financière de la personne en permettant différents types de versements :

  • Un versement initial de 45 € minimum
  • Des versements libres à partir de 45€
  • Des versements programmés commençant à 30€/mois

Le type de gestion est au choix de l’épargnant :

  • Soit il choisi une gestion pilotée sécurisée, c'est-à-dire une sécurisation progressive du capital
  • Soit une gestion pilotée dynamique, contraire au premier choix de gestion.

Et enfin, des sorties variées :

  • Une rente à vie modifiable
  • Des annuités garanties
  • Un mélange de revenu/capital versé

Le Perp est également en relation avec les meilleures sociétés de gestion et mettent à disposition des clients des conseillers pour mieux les servir. Chez certaines sociétés, leur système de Perp offre aussi une « garantie plancher décès incluse ». C’est-à-dire qu’en cas de décès prématuré avant la retraite, un bénéficiaire attitré reçoit un montant considérable

Autres avantages

Et ce n’est pas tout, car le Perp tient également compte de la situation et des objectifs de la personne et offre les solutions adéquates pour quand le moment de la conversion du capital en rente viagère arrive. Les situations peuvent être : célibataire, conjoint à revenus suffisants, bénéficier un proche en cas de décès prématuré soit en sécurisant tout son avenir, soit par revenus réguliers sur une période déterminée, etc ...

Tous ces avantages font que les travailleurs n’auront plus à se soucier de leur avenir, et cette campagne n’est, cette fois-ci, pas mensongère. En ouvrant un Perp, ils peuvent désormais vivre en toute sérénité leur vie de salariés, jusqu’à leur décès, en passant par la retraite, sans se soucier du lendemain.

Laissez votre commentaire à propos de cet article