Finance conseil
Publié le 28 Juillet 2016 à 08h00 - 1333 visites

Les meilleurs conseils financiers pour investir en SCPI

Vous avez entendus souvent parler de la SCPI par votre conseiller financier ? Vous entendez la plus part du temps les mérites du terme pierre papier par vos amis ? Avant d’investir faite votre propre enquête, vous n’allez tous de même pas placer votre argent n’importe où. Cette solution peut coïncider à vos attentes. Vous songez de plus en plus à investir dans la pierre via SCPI. Alors, sachez où vous mettez les pieds, demandez-vous les bonnes questions.

Est-ce que vous comptez débloquer cette épargne rapidement?

Si vous estimez utiliser votre épargne dans une durée à court terme, alors la SCPI n’est pas un placement adéquat pour vos projets financiers. Elle est d’avantage plus faite pour un investissement à long terme, qu’à un bref délai. Vu que traditionnellement le temps de maintenance conseillée varie entre 8 et 15 ans.

La SCPI s’est d’autant plus qu’un investissement contractuel que liquide. Elle exige un délai quelquefois important, entre l’instant où vous souhaitez céder vos parts, et le temps où vous les vendez vraiment. Dans certains cas, l’échéance correspond à la durée de souscription à la SCPI. Puisque, ce n’est pas une épargne dont vous allez avoir l’utilité d’ici quelque temps.

L’investissement de votre épargne immobilier peut varier

Vos placements immobiliers peuvent être diversifiés, toutefois, n’y investissez pas toute vos économies. Pensez à garder une réserve disponible pour les urgences et en cas de coups durs. La façon la plus futé d’entrer dans la SCPI, c’est de poser galet par galet les fondations de votre investissement. C’est-à-dire le montant minimum à investir et l’augmenter peu à peu, prenez vos précautions pour que le placement n’absorbe pas toutes vos épargnes.

Pourtant, certaines SCPI peuvent vous donnez des revenus réguliers. Les associés peuvent bénéficier d’un revenu trimestriel. Généralement, elles disposent et louent (des bureaux, des entrepôts, locaux commerciaux, etc.) Ces loyers perçus sont ensuite reversés aux associés. Cependant, les charges peuvent être associées aux locaux inoccupés ou des travaux à financer qui diminuent les montants versés.

Laissez votre commentaire à propos de cet article